Vous êtes ici : Accueil > Orientation et métiers > Santé > Les métiers de la rééducation

Les métiers de la rééducation

Troubles moteurs, visuels ou psychiques, à chaque type de rééducation correspond une profession : psychomotricien, orthoptiste ou ergothérapeute. Ces professionnels aident les malades à réduire ou à surmonter les effets d'un accident ou d'un handicap, à réapprendre à vivre avec leur corps et à se sentir mieux psychologiquement. Pour exercer ces professions, il faut décrocher un diplôme d'État (DE) ou un certificat de capacité. L'entrée en formation se fait sur concours. La sélection est rude, mais le jeu en vaut la chandelle : salariés en milieu hospitalier ou installés en libéral, les jeunes diplômés n'ont aucun souci d'insertion.
Source: Cidj

A voir aussi :

Les métiers de l'optique-lunetterie

Vous trouverez dans ce dossier les coordonnées des organismes héraultais. Pour connaître les organismes dans la Région Languedoc Roussillon, veuillez contacter le service documentation du CRIJ.

Diplôme d'état (DE) d'ergothérapeute

A savoir

Formation(s) :
  • Devenir ergothérapeute :

    Mode de rééducation fondé sur l'exercice d'une activité artistique ou manuelle, l'ergothérapie s'adresse à des personnes souffrant d'un handicap moteur, sensoriel ou neuropsychologique.
    Il intervient, sur prescription médicale, auprès des adultes et enfants accidentés, des personnes âgées dépendantes, des handicapés moteurs ou neuropsychologiques. Il est chargé de les aider à retrouver une plus grande autonomie dans leur vie quotidienne.
    Après avoir analysé le handicap de son patient, l'ergothérapeute apporte les aides techniques nécessaires à son autonomie. Il invente des solutions pour aménager de façon pratique et confortable le cadre de vie de son patient, chez lui ou sur son lieu de travail. Cela peut aller jusqu'à la conception ou la modification de mobilier, d'équipement ménager ou d'appareillage médical.

    Admission :
    75 nouveaux étudiants sont admis chaque année (50 sur concours et 25 par la PACES (Première Année Commune aux Etudes de Santé) de Montpellier.

    Durée des études : 3 ans

Institut de formation en ergothérapie de Montpellier

Statut : Privé hors contrat

Diplôme(s) :
  • Diplôme d'Etat ergothérapeute (formation initiale, formation professionnelle continue)

Certificat de capacité d'orthoptiste

A savoir

Formation(s) :
  • Pour exercer la profession d'orthoptiste, il faut obtenir le certificat de capacité d'orthoptiste, qui se prépare en 3 ans dans une quinzaine d'écoles d'orthoptie dépendant des universités de médecine.

    Intégrer une école d'orthoptie :
    L'accès dans les écoles d'orthoptie se fait sur concours. Pour s'y inscrire, il faut être titulaire du bac, scientifique de préférence.

    Le certificat s'obtient à la suite d'un examen final, comprenant des épreuves écrites et orales après 3 ans d'études.

    Poursuivre ses études :
    Après l'obtention du certificat de capacité d'orthoptiste, il est possible de poursuivre ses études.
    Le certificat de capacité donne accès aux licences de sciences sanitaires et sociales, sciences de l'éducation, ainsi qu'aux licences pro du domaine de la vision, au master rééducation et ingénierie médicale de l'université Paris 6 et à une dizaine de DU : exploration de la fonction visuelle (Paris 7), réadaptation du handicap visuel et basse vision (Paris 5, Lyon 1).

Université de Montpellier - Faculté de médecine

Statut : Public

Diplôme(s) :
  • Certificat de capacité orthoptiste (formation initiale, formation professionnelle continue)

Diplome d'université (DU) de musicothérapeute

Université Paul Valéry Montpellier III (UPV)

Statut : Public

  • formation initiale

- Diplôme d'université (DU) de musicothérapie 1er niveau (2 ans) :
La formation a pour objectif l’acquisition d’une compétence en musicothérapie active et réceptive suffisamment approfondie et diversifiée pour permettre un exercice professionnel clinique en milieu institutionnel (hôpitaux, maisons de retraite, milieu éducatif, milieu carcéral...) ou en exercice libéral.
- Un niveau suffisant de connaissances musicales est souhaitable ou à acquérir (niveau évalué lors de la journée d’information et d’orientation pédagogique).
- Les candidats doivent posséder le baccalauréat ou un diplôme équivalent leur permettant de s’inscrire à l’Université.

- Diplôme d'université (DU) de musicothérapeute 2ème niveau (1 an) :
La formation a pour objectif l’acquisition d’une compétence en musicothérapie active et réceptive suffisamment approfondie et diversifiée pour permettre un exercice professionnel clinique en milieu institutionnel (hôpitaux, maisons de retraite, milieu éducatif, milieu carcéral...) ou en exercice libéral.
Conditions d'accès :
DU de musicothérapie, ainsi qu'un niveau suffisant de connaissances musicales est souhaitable ou à acquérir (niveau évalué lors de la journée d’information et d’orientation pédagogique).

- Contact :
11, rue Saint Louis - 34000 Montpellier - Tél. / Fax : 04 67 06 07 78
musicotherapie@univ-montp3.fr
Site : http://musicotherapie.upv.univ-montp3.fr

Adresses utiles

Centre régional d'études, d'actions et d'informations - observatoire régional de la santé (CREAI-ORS LR)

En savoir plus Le Creai-ORS propose un annuaire régional des établissement médico-sociaux ainsi que des offres d'emploi sur son site Internet.

  • 135 allée Sacha Guitry
  • ZAC de Tournezy
  • BP 35567
  • 34072 - Montpellier - Cedex 3
  • Tél. : 04 67 69 25 03
  • Fax : 04 67 47 12 49
  • www.creaiorslr.fr

Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale Occitanie (DRJSCS)

La DRJSCS renseigne sur les métiers, les formations et les débouchés sur les métiers dans le domaine de la santé, du social, des sports et de l'animation socio-culturelle.

Les fiches métiers ainsi que les adresses des organismes de formation sont à consulter sur le site de la DRJSCS Occitanie à la rubrique «Certifications et emploi».